Le site de référence pour mieux comprendre l’homéopathie

HoméoFrance soutient les vétérinaires homéopathes de France

Quelques mois après l'avis de l'Académie vétérinaire de France sur l'homéopathie vétérinaire, le Conseil national de l'Ordre des vétérinaires (CNOV) a publié un communiqué sur les pratiques médicales non conventionnelles ou non reconnues. « La physiothérapie et la rééducation fonctionnelle vétérinaires, la phytothérapie vétérinaire, et l'ostéopathie animale, ne sont pas considérées comme des pratiques non conventionnelles. », ce qui relance le débat sur les bienfaits des thérapeutiques complémentaires intégrées dans les démarches de soin pour la santé animale et le respect de l’environnement. « Concernant la formation, le Conseil national considère que les pratiques médicales liées à l’effet contextuel ne peuvent donner lieu à la délivrance de crédits de formation continue. »

HoméoFrance qui agit pour le développement et la défense de l’homéopathie en France poursuit sans relâche ses actions pour favoriser l’enseignement universitaire de l’homéopathie et les formations consacrées à ces pratiques pour tous les professionnels prescripteurs autorisés. Le collectif, qui fédère tous les acteurs de l’homéopathie (patients, professionnels de santé, enseignants, chercheurs, industriels du médicament) est heureux d’accueillir la nouvelle association « Vétérinaires Homéopathes de France » parmi ses adhérents.

  • Plus de 3100 cliniques vétérinaires (environ 40%) intègrent les médicaments homéopathiques dans leur pratique.
  • Parmi eux, 1400 ont une pratique experte

Sources :https://www.veterinaire.fr/fileadmin/user_upload/documents/accueil/atlasdemographique.pdf. En France, 8000 cliniques vétérinaires répertoriées par l’ordre

Pour aller plus loin, consultez l’article « L’homéopathie dans l’art vétérinaire » rédigé par Marie-Noëlle Issautier, vétérinaire homéopathe membre d’HoméoFrance, sur le site de SafeMed

Consultez également l'article sur le site de La Dépêche Vétérinaire : Homéopathie : création d'une nouvelle association vétérinaire (depecheveterinaire.com)

 

Le collectif HoméoFrance réaffirme ses convictions et partage sa réflexion vis-à-vis des traitements liés à la Covid-19

Nous,  médecins, pharmaciens, sage-femmes avec orientation homéopathique[1] qui sommes restés présents auprès de nos patients depuis le début de la pandémie, en nous tenant informés de toutes les consignes et informations délivrées par les autorités sanitaires, nous souhaitons réaffirmer que :

  • La sécurité et la liberté de choix thérapeutiques[2] [3]de nos patients restent nos priorités, et nous nous appliquons à mettre en œuvre tous les soins aussi bien curatifs que préventifs dont ils ont besoin , en tenant compte des facteurs individuels de chacun d’eux, facteurs médicaux, sociaux, psychologiques ou de mode de vie, en accord avec la méthodologie homéopathique individualisée[4]
  • Le maintien de la santé par le respect de l’hygiène de vie, l’observance des consignes sanitaires propres à la pandémie ainsi que les vaccinations constituent des paramètres primordiaux de sa prévention.
  • Dans le respect des règles déontologiques inhérentes à notre statut de médecins, pharmaciens ou sage-femmes, nous nous engageons à prodiguer à nos patients les traitements et les préventions les mieux adaptés à chaque situation durant la pandémie.

 

[1]    https://www.homeofrance.fr/ Portail de l'union des acteurs de l'homéopathie française

[2]    https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000000227015/   Loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé

[3]    https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG//pdf/poster.pdf Charte européenne des droits des patients

[4]    https://normalisation.afnor.org/actualites/homeopathie-qualification-commune-services-harmonises/ Services de santé des docteurs en médecine ayant une qualification complémentaire en homéopathie  

Webmaster: MS-TRADING 2020