Le site de référence pour mieux comprendre l’homéopathie

Comment réduire les risques liés à la prise de médicaments pendant la grossesse ?

S’il est communément admis que la consommation d’alcool ou de tabac est dangereuse pendant la grossesse, il n’en est pas toujours de même pour la prise de médicaments pendant cette période. Les femmes enceintes s’estiment d’ailleurs insuffisamment informées par rapport aux risques liés à la prise de médicaments pendant la grossesse, comme le prouve la récente enquête de l’ANSM.

Il est donc non seulement indispensable d’informer les femmes enceintes quand aux conséquences de la prise de médicaments, mais il faut également leur proposer une alternative sûre et efficace pour les soulager.

Car si la prise de médicaments est banalisée pendant la grossesse, c’est parce que trop souvent malheureusement, c’est la seule solution qui est proposée.

Or, d’autres possibilités existent qui ont fait la preuve de leur innocuité pendant la grossesse. C’est notamment le cas de l’homéopathie. En effet, les médicaments homéopathiques (sauf ceux dont la galénique utilise de l’alcool) sont sans danger pendant la grossesse et tout à fait efficaces pour prendre en charge les maux de la grossesse. Et les sages-femmes ne s’y sont pas trompées puisque nombre d’entre elles se forment à l’homéopathie pour mieux accompagner leurs patientes pendant la grossesse ou l’allaitement maternel. Et ce, d’autant plus que la prescription des médicaments homéopathiques leur est autorisée depuis octobre 2011.

A rappeler enfin que la pertinence de l’utilisation des médicaments homéopathiques pendant la grossesse est encore accrue quand ils sont prescrits ou conseillés par des soignants (qu’ils soient sages-femmes, médecins ou pharmaciens) formés à l’homéopathie.

Anne Sophie Huart

Sage-femme homéopathe pour HoméoFrance

Webmaster: MS-TRADING 2020